Disparition de Marcel Durliat Contenu abonnés


28/1/07 – Disparition – Marcel Durliat est décédé le 25 décembre 2006. Chercheur inlassable, enseignant incomparable, il fut l’auteur d’écrits fondamentaux sur l’art médiéval.
Né en 1917, il obtint l’agrégation d’histoire en 1945. Nommé au lycée de Perpignan, il s’y passionna pour la sculpture romane et publia de nombreux ouvrages et articles dont sa thèse, L’art dans le Royaume de Majorque, en 1962. A cette date, il occupa la chaire d’Histoire de l’art médiéval de l’Université de Toulouse, qu’il conserva jusqu’à sa retraite, en 1979, refusant à trois reprises les postes parisiens qu’on lui proposait. Parurent alors ses ouvrages majeurs : Roussillon roman, Pyrénées romanes, Haut-Languedoc roman, de même que L’art Roman et Des Barbares à l’An Mil dans la collection Mazenod. En 1990 il…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Flers s’enrichit d’un tableau de Schnetz

Article suivant dans Brèves : Nomination de Joëlle Pijaudier-Cabot à la direction des musées de Strasbourg