Lettre ouverte aux habitants d’Abbeville à propos de l’église Saint-Jacques Contenu abonnés


JPEG - 129.8 ko
Victor Delefortrie
Eglise Saint-Jacques d’Abbeville
Vue du chevet avec un vitrail brisé
État le 7/5/10
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Alors que la démolition de l’église Saint-Jacques d’Abbeville se poursuit, la lecture sur internet des commentaires des quelques articles que la presse consacre à ce désastre montre une population partagée entre deux sentiments : la révolte contre un tel vandalisme, et une résignation. Certains regrettent la démolition mais affirment que le maire de la ville, Nicolas Dumont, n’avait aucune autre solution car il s’agissait d’une question de sécurité.

Nous nous sommes rendu dans cette ville en mai 2010 pour écrire notre premier article sur l’église Saint-Jacques. Notre enquête dément absolument que cette démolition était une fatalité…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Ne pas confondre les soldats et le général

Article suivant dans Éditorial : Nomination au Louvre : il faut de la transparence !