Les ventes de tableaux anciens à Londres Contenu abonnés


JPEG - 74.4 ko
1. Jean-Honoré Fragonard (1732-1806)
Portrait de François-Henri, 5ème duc d’Harcourt
Huile sur toile - 81 x 65 cm
Vente Bonhams Londres 4/12/13
Photo : Bonhams
Voir l'image dans sa page

2/12/13 - Marché de l’art - Londres - En cette fin d’année, contrairement aux années précédentes, il est difficile de dire qui de Sotheby’s ou de Christie’s domine nettement l’autre, même si la première maison bénéficie d’un très bel ensemble de peintures espagnoles provenant d’une collection privée constituée dans ce pays. Bonhams, dans des locaux rénovés, présente une sélection nettement plus importante qu’à l’accoutumée grâce à un ensemble de 80 œuvres provenant de la collection Rau vendues par l’UNICEF (qui, en juillet dernier, avait préféré Sotheby’s). Bref, contrairement à ce qu’on a pu lire ailleurs, les amateurs de peinture ancienne auront tout de même pas mal d’occasions d’ouvrir leur portefeuille. En revanche, cette fois-ci, les collectionneurs de dessin pourront passer leur chemin : pas de vente spécialisée et seules quelques feuilles dispersées dont, tout de même, chez Sotheby’s, une remarquable étude de femme, vu de dos, à la pierre noire, par Thomas Gainsborough.

Commençons donc, une fois n’est pas coutume avec Bonhams et la collection Rau dont nous ne cesserons de déplorer la perte pour Marseille. Le point d’orgue est bien entendu le portrait du duc d’Harcourt de Fragonard (ill. 1) dont on se rappelle qu’il avait pu sortir de France en 1971 en échange du don au Louvre sous réserve d’usufruit du Portrait d’Anne-François d’Harcourt, duc de Beuvron. De la même provenance, on notera aussi un ravissant Saint François en méditation sur cuivre de Cristofano Allori, et le Portrait de Louise Guéhéneuc, duchesse de Montebello par Pierre Paul Prud’hon.
Le reste de la vente, en dehors de la collection Rau, n’est surtout notable que pour une version inédite de Vénus avec Cupidon volant le miel par Lucas Cranach et un modello de Philippe de Champaigne pour L’Adoration des…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La bataille du théâtre de Poitiers

Article suivant dans Brèves : Les journées juridiques du Patrimoine réunissent élus, fonctionnaires et associations