Le Symbolisme russe. La Rose bleue Contenu abonnés


Ixelles (Bruxelles), Musée. Jusqu’au 5 février 2006.

JPEG - 30.9 ko
1. Vue de l’exposition
Mikhail Vroubel, Le Vol de Faust et de Méphistophélès, 1896
(Kazan, Musée des Beaux Arts de la République du Tatarstan,
encadré par
Le Prophète, 1898 (Moscou, Galerie nationale Trétiakov)
et
Le Cygne,
1901 (Moscou, Galerie nationale Trétiakov) ;
sur l’estrade,
céramiques de Vroubel.
Photo : J.D. Jumeau-Lafond
Voir l'image dans sa page

Dans le cadre du festival « Europalia Russie », le Musée communal d’Ixelles (Bruxelles) présente une exposition consacrée au Symbolisme russe. Il faut saluer les efforts et la détermination de Nicole d’Huart, directeur du musée, pour être parvenue à organiser cette présentation importante alors même que l’on connaît les difficultés qu’il y a à obtenir des prêts des musées russes, sans compter la « concurrence » entre établissements générée par l’intérêt croissant pour cette sphère géographique (le Musée d’Orsay présente lui-même en ce moment une exposition sur l’art russe dans la seconde moitié du XIXe siècle). Malgré ces obstacles, le musée d’Ixelles a réuni un ensemble remarquable (provenant d’institutions prestigieuses mais aussi d’autres moins connues et aux collections visiblement passionnantes) et peuple plusieurs salles de cet imaginaire russe qui, allié au contexte symboliste, provoque chez le visiteur un dépaysement assuré.


L’exposition, placée conjointement sous le commissariat de Nicole d’Huart, qui s’est rendue à plusieurs reprises en Russie pour explorer les trésors des musées provinciaux, et de Ida Hoffmann (directeur de recherche à la Galerie Tretiakov de Moscou) propose une synthèse du Symbolisme russe qui se manifesta en deux vagues successives et fut identifié, dans le contexte culturel spécifique du pays, avec le mouvement moderne


JPEG - 65.5 ko
2. Mikhail Vroubel (1856-1910)
La Muse, 1890
Huile sur toile - 33 x 40 cm
Saratov, Musée des Beau-Arts Radichtchev
Photo : Service de presse
Voir l'image dans sa page

La grande salle du musée (ancienne salle communale datant du début du XXe siècle et…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Rubens. A master in the making

Article suivant dans Expositions : Self Portrait. Renaissance to Contemporary