Le nouveau Le Nain présenté par le cabinet Turquin Contenu abonnés


23/3/18 - Marché de l’art - Découverte - Nous avons pu, cette après-midi, voir le tableau des Le Nain (ill. 1) découvert par l’étude Rouillac avec la collaboration du cabinet Turquin. Un point est évident tout d’abord : personne ne pourra contester sérieusement l’attribution, qui est absolument évidente pour quiconque connaît un peu la peinture française du XVIIe siècle. Autre certitude, il s’agit d’un chef-d’œuvre et d’un des plus émouvants tableaux des frères Le Nain. En revanche, son attribution à l’un ou l’autre des frères donne déjà lieu à des discussions qui risquent d’être sans fin. Si l’on devait donner un prénom - ce que se refuse assez sagement le cabinet Turquin et le commissaire-priseur - nous pencherions volontiers vers Matthieu, mais avec une qualité telle que le tableau…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’enseigne « Au Nègre joyeux » sera restaurée et remise en place

Article suivant dans Brèves : Des expositions qui se poursuivent dans des galeries parisiennes

Publicité Annonce Artcurial