L’Amour séduit l’Innocence de Prud’hon acquis par Ottawa Contenu abonnés


JPEG - 58.5 ko
1. Pierre Paul Prud’hon (1758-1823)
L’Amour séduit l’Innocence, le Plaisir
l’entraîne, le repenti suit
, 1809 ?
Huile sur toile - 97,5 x 81,5 cm
Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada
Photo : Musée des Beaux-Arts du Canada
Voir l'image dans sa page

5/1/13 - Acquisition - Ottawa, Musée des Beaux-Arts du Canada - Le Musée des Beaux-Arts du Canada a acquis, auprès de la galerie Wildenstein à New York, l’une des œuvres les plus importantes de Pierre-Paul Prud’hon encore sur le marché de l’art1 (ill. 1). Il s’agit en effet d’une commande effectuée en 1809 par l’Administration des Beaux-Arts pour l’Impératrice Joséphine, probablement abandonnée après la répudiation de celle-ci par Napoléon. Le tableau resta dans l’atelier du peintre jusqu’à sa mort, avant d’être acquis en 1823 à sa vente…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Nouveau scandale patrimonial sur le site de l’hôpital Laënnec

Article suivant dans Brèves : Reims veut acquérir la salle à manger d’Henry Vasnier par Emile Gallé