Eugène Carrière / Gabriel Séailles – Echanges philosophiques et artistiques sur l’art du paysage Contenu abonnés


Barbizon, musée départemental de l’Ecole de Barbizon. Du 4 juin au 14 août 2006.

JPEG - 40 ko
1. Eugène Carrière (1849-1906)
Madame Séailles et sa fille Marguerite
Huile sur toile
Collection particulière
Photo : Service de presse
Voir l'image dans sa page

Diverses manifestations célèbrent cet été le centenaire de la mort du peintre Eugène Carrière (1849-1906). Ainsi au musée d’Orsay s’ouvre prochainement une exposition consacrée aux relations entre Rodin et le peintre. Marie-Thérèse Caille, conservateur du musée départemental de Barbizon, a pris pour prétexte les « échanges philosophiques et artistiques sur l’art du paysage », en réalité peu évoqués, sensés avoir existé entre Carrière et le philosophe et historien de l’art Gabriel Séailles (1852-1922), qui fit construire en 1883 à Barbizon la villa Les Alouettes.

Séailles, auteur d’une Histoire de la philosophie, est l’auteur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Expositions : Ingres et l’Antique. L’illusion grecque

Article suivant dans Expositions : Willumsen 1863-1958. Du Symbolisme à l’Expressionnisme