Deux tableaux de Canaletto temporairement interdits de sortie du Royaume-Uni Contenu abonnés


10/1/06 – Patrimoine - Royaume-Uni - On sait que l’Angleterre est la seconde patrie de Canaletto. Il fut, de son vivant, très apprécié par les britanniques et cet engouement n’a jamais cessé. Plus de la moitié de son œuvre peint est conservé dans les collections du Royaume-Uni. Il n’est donc pas étonnant que le ministère de la Culture anglais ait interdit temporairement de sortie du territoire (jusqu’au 20 février 2006, date pouvant être repoussée au 20 juin) une paire de pendants due à cet artiste, qui plus est peinte à Londres lors du long séjour qu’il fit en Angleterre entre 1746 et 1755. Le prix de vente est de £6.000.000.

JPEG - 244.9 ko
1. Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto (1697-1768)
Vue de la grande promenade,
Vauxhall Gardens
, 1751
Huile sur toile - 51 x 76 cm
Temporairement interdit de

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un dessin partagé entre les musées Van Gogh et Kröller-Müller

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Brescianino acquis par la Pinacothèque de Sienne