Une Vierge en lamentation par le Maître de Moulins temporairement interdite de sortie du Royaume-Uni Contenu abonnés


JPEG - 40.2 ko

19/2/04 – Patrimoine – Royaume-Uni – Une Vierge en Lamentation1 attribuée au Maître de Moulins vient d’être interdite temporairement de sortie du Royaume-Uni par le Ministre des Arts, Estelle Morris.
A peine la Madone aux œillets de Raphaël acquise par la National Gallery, un nouveau tableau majeur menace donc de quitter le pays. Cette fois, cependant, le prix est nettement moindre, puisqu’il suffira à un acheteur britannique, public ou privé, de proposer 600 000 £ (soit un peu moins d’un million d’euros) pour acquérir le tableau et le maintenir en Grande-Bretagne. Le panneau est interdit de sortie pendant deux mois, jusqu’au 17 avril 2004, l’interdiction pouvant être prolongée jusqu’au 17 juillet si un acquéreur sérieux a besoin de ce délai pour réunir les fonds. Comme dans le cas…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Faut-il reconstruire les Tuileries ?

Article suivant dans Brèves : Deux tableaux attribués à Caravage par Sir Denis Mahon