Deux Carus pour le Louvre et le Met Contenu abonnés


JPEG - 57.6 ko
1. Carl Gustav Carus (1789-1869)
L’Eglise au crépuscule, 1820-1825
Huile sur toile - 21,5 x 23,5 cm
Paris, Musée du Louvre
Voir l'image dans sa page

1/12/07 – Acquisitions – Paris, Musée du Louvre et New York, Metropolitan Museum – Jusqu’au 3 décembre, le Louvre expose dans le cadre du tableau du mois une œuvre de Carl Gustav Carus (ill. 1) récemment entrée dans ses collections grâce au mécénat de la Compagnie de Saint-Gobain. Ce tableau, acquis de la galerie Katrin Bellinger (qui l’avait présenté au dernier Salon de Maastricht) est le premier de l’artiste à entrer dans un musée français au moment où, par une coïncidence amusante, le Metropolitan Museum s’enrichissait également d’un Carus (ill. 2) dont il ne possédait aucune peinture jusqu’à aujourd’hui. Ce dernier achat a été…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Réapparition d’un tableau de Jacques Stella à Milan

Article suivant dans Brèves : Un Daniele da Volterra réexposé au Louvre