Chapelle des Incurables : les associations prêtes à en découdre


JPEG - 120.1 ko
Chapelle de l’ancien Hôpital Laënnec
Etat le 7 décembre 2010
Photo : Didier Rykner

3/3/11 - Patrimoine - Paris, Chapelle de l’ancien Hôpital Laënnec - Pourquoi la société Allianz, qui a réalisé une juteuse opération immobilière avec l’acquisition de l’Hôpital Laënnec, son lotissement partiel et sa transformation en bureaux, s’entête-t-elle à ce point sur la question de la chapelle ?

Nous avions déjà démontré dans un article que ce lieu de culte n’avait jamais été désacralisé, qu’en l’occurrence il ne pouvait pas sortir du domaine public et donc que sa vente par l’APHP était nulle. Depuis, alors que l’archevêché de Paris a confirmé aux associations1 que la chapelle était toujours un lieu consacré et qu’il n’avait pas l’intention qu’il en soit autrement, la société d’assurance s’arcboute sur ses positions et prévoit, comme elle l’avait planifié, de louer ce lieu à une société qui pourra en faire ce qu’elle veut, fût-ce le transformer en « salle de réunion » comme nous l’avait indiqué Olivier Wigniolles, directeur général d’Allianz Real Estate France.
L’accès nous en a toujours été refusé, les journalistes étant indésirables. Nous avions donc profité de la première visite des associations de descendants pour le visiter (ill.). Ce qu’Allianz qualifie dans son dernier courrier à l’Association à la Mémoire du Cardinal de la Rochefoucauld « d’intrusion illégale » !
Les associations ont donné une conférence de presse où elles se sont déclarées prêtes à aller rapidement en justice pour faire reconnaître la nullité de la vente et pour obliger Allianz à rendre la chapelle au public.

Ne serait-il pas plus simple et plus élégant de la part de cette société de céder sur ce point en permettant son réaménagement en lieu de culte, le retour du mobilier dont une partie n’avait jamais quitté ces lieux et l’accès du public ? Il faut croire que l’âpreté au gain passe avant toute autre considération.


Didier Rykner, jeudi 3 mars 2011


Notes

1Il s’agit de l’Observatoire du Patrimoine Religieux, du Comité Laënnec-Turgot, de l’Association à la Mémoire du Cardinal de la Rochefoucauld et de l’Association des Amis de Turgot.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Deux tableaux de Léon-Marie-Joseph Billardet acquis par Nantes

Article suivant dans Brèves : La Vierge à l’enfant de Niccolò di Buonaccorso arrive enfin au Louvre