Acquisitions des musées andalous (2) : Séville, Cordoue, Jaén Contenu abonnés


JPEG - 59.9 ko
1. Luis de
Vargas (1505-1567)
Saint Sébastien
Huile sur panneau - 112 x 52 cm
Séville, Museo de Bellas Artes
Photo : Junta de Andalucía
Voir l'image dans sa page

19/2/07 – Acquisitions – Séville, Cordoue, Jaén, Museos de bellas artes – Si l’on excepte la Tête d’Apôtre de Velásquez (voir brève du 19/1/07) négociée directement par l’Etat à destination de Séville, l’enrichissement des musées espagnols dépend, en règle générale, de la compétence des régions. Le Gouvernement de la Province d’Andalousie vient de publier un bilan des œuvres d’art qu’il a achetées en 2006. Grâce à une augmentation des crédits de près de 80% par rapport à 2005, 31 pièces ont pu être obtenues avec son aide pour 1.463.242 euros, tant auprès des galeries et antiquaires (16), par préemptions en vente publique (11), ou grâce à des achats auprès de particuliers (4). Plusieurs appartiennent à l’archéologie ou à la création contemporaine mais nous privilégions ici celles entrant dans les limites chronologiques de La Tribune de l’Art. Nous indiquons les prix, qui sont publics, dans le but de donner un maximum d’informations à ceux, nombreux, qui ne maîtrisent pas complètement le marché de la peinture baroque espagnole et surtout pour montrer que les importants efforts budgétaires pour l’enrichissement des musées, défendus par la ministre Carmen Calvo, ne sont pas seulement réservés à ceux de Madrid1.

Parmi les acquisitions récentes du Musée des Beaux-arts de Séville citons :

- Luis de Vargas (1505-1567), Saint Sébastien (ill. 1)

Né et mort à Séville, ce peintre, après avoir passé vingt-huit ans en Italie, a introduit les nouveautés maniéristes dans la capitale andalouse, alors en plein essor économique (malheureusement plusieurs de ses fresques ont disparues). Si les églises de Séville possèdent nombre de ses œuvres, il était insuffisamment représenté au Musée. Le Saint Sébastien (obtenu en 2006 pour 100.000 €) témoigne de l’influence des modèles qu’il avait étudiés à Rome :…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le point sur les interdictions temporaires de sortie du Royaume-Uni

Article suivant dans Brèves : Deux panneaux de l’Ecole de Tours entrent au musée de cette ville