Acquisitions des musées d’Andalousie (1) : un Velázquez pour Séville Contenu abonnés


JPEG - 25.7 ko
Diego Velázquez y Silva (1599-1660)
Tête d’Apôtre, 1619-1620
Huile sur toile - 38 x 29 cm
Séville, Museo de Bellas Artes
Photo : Alcalá Subastas
Voir l'image dans sa page

19/1/07 – Acquisition – Séville, Museo de Bellas Artes – La ministre de la culture, Carmen Calvo, vient d’officialiser l’achat par l’Etat espagnol, pour 1.260.000 €, et le dépôt au musée des Beaux-Arts de Séville de la Tête d’Apôtre (ill.) de Velásquez1. Sa ville natale ne conservait jusqu’ici que deux d’œuvres de sa main (L’Imposition de la chasuble à Saint Ildefonse, exposée à l’Alcázar, et le Portrait de don Cristóbal Suárez de Ribera au Musée des Beaux-Arts). La petite toile date de la prime jeunesse de l’artiste, vers 1619-1620, de la période ténèbriste à Séville, avant que le roi Philippe IV ne l’appelle à la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisition d’un tableau de Paris Bordon par la National Gallery of Victoria

Article suivant dans Brèves : Appel au mécénat pour restaurer sept grands dessins décoratifs de Charles de Wailly