Acquis par le Kimbell Museum, L’Ordre de Poussin quitte définitivement le Royaume-Uni Contenu abonnés


JPEG - 123.6 ko
Nicolas Poussin (1594-1665)
L’Ordre
Huile sur toile - 95,5 x 121 cm
Fort Worth, Kimbell Art Museum
Photo : Christie’s
Voir l'image dans sa page

10/9/11 - Acquisition - Fort Worth, Kimbell Art Museum - Nous annoncions le 1er juillet dernier (voir la brève) que L’Ordre de Nicolas Poussin, qui était resté invendu le 7 décembre 2010 chez Christie’s Londres, avait finalement trouvé un acquéreur, pour 15 millions de livres, et que le ministère anglais de la Culture avait interdit temporairement sa sortie afin d’essayer de le faire acquérir par un musée ou un particulier anglais, comme le loi britannique le permet.
Sans grande surprise, cette tentative a échoué, prouvant la très grande difficulté qu’ont désormais les musées anglais à acquérir les pièces majeures qui demeurent en main privée…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : L’inquiétante opacité du chantier de l’Hôtel Lambert

Article suivant dans Brèves : Deux tableaux de Jacques de Létin acquis par le Musée des Beaux-Arts de Bordeaux