Trois bustes de Thorvaldsen à la National Gallery de Washington Contenu abonnés


JPEG - 124.3 ko
1. Bertel Thorvaldsen (1770-1844)
Lady Elizabeth Vernon, née Bingham,
modèle de 1816 ou 1817-1818,
sculpté vers 1821-1824
Marbre - 42,86 x 17,78 x 20,32 cm
Washington, National Gallery
Photo : Washington, National Gallery
Voir l'image dans sa page

24/10/12 - Acquisitions - Washington, National Gallery - La National Gallery de Washington ne possédait pas d’œuvre de Thorvaldsen si ce n’est un dessin. Le vide est comblé depuis novembre 2011, grâce à l’entrée dans les collections de trois bustes acquis auprès du galeriste Rainer Zietz à Londres. Il s’agit probablement des portraits d’Elizabeth, Georgiana et Louisa, filles de Richard Bingham, deuxième comte de Lucan, commandés en 1816 ou 1817-1817 et exécutés dans le marbre vers 1821-1824 (ill. 1 à 3). Ces sculptures seraient restées dans la famille Bingham pendant plus d’un siècle et lorsqu’elle furent proposées aux enchères, en un seul lot chez Christie’s le 6 juillet 1999, le vendeur attesta que son père les avait achetées à Lord Lucan dans les années 1960.

L’histoire de la commande n’est pourtant pas très claire, car Richard Bingham avait quatre filles, mais les archives suggèrent qu’il ne commanda le portrait que de trois d’entre elles, ainsi qu’un portrait de sa femme. Quant au livre de comptes du Thorvaldsen, il ne signale que deux bustes, mais un troisième pourrait être répertorié sous le nom de « Madame Vernot », probablement Elizabeth, dont le nom d’épouse était Vernon (ill. 1).


JPEG - 47.8 ko
2. Bertel Thorvaldsen (1770-1844)
Lady Georgiana Bingham ?
modèle de 1816 ou 1817-1818,
sculpté vers 1821-1824
Marbre - 52,39 x 27,31 x 22,86 cm
Washington, National Gallery
Photo : Washington, National Gallery
Voir l'image dans sa page
JPEG - 49.7 ko
3. Bertel Thorvaldsen (1770-1844)
Lady Louisa Bingham ?
modèle de 1816 ou 1817-1818,
sculpté vers 1821-1824
Marbre - 58,42 x 28,89 x 22,23 cm
Washington, National Gallery
Photo : Washington, National Gallery
Voir l'image dans sa page

Il n’est pas aisé de définir quel marbre représente quelle…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les appels à souscription se multiplient dans les musées français

Article suivant dans Brèves : Une collection de livres gratuits sur le patrimoine édités par la DRAC Languedoc-Roussillon