Une chapelle néogothique à vendre... Contenu abonnés


18/1/18 - Patrimoine - Château de Moncé - La chapelle néogothique du château de Moncé, dans le Perche, gravement endommagée il y a quelques années par la chute de son clocher sur la nef, va être vendue aux enchères par l’étude Rouillac. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la page du site internet (où 32 lots sont présentés), les conditions de vente expliquent que celle-ci se fera en un seul lot. Nous avons contacté la DRAC pour savoir ce qu’ils pouvaient faire pour cet édifice et malheureusement ils nous ont confirmé que rien n’était possible, la chapelle n’étant ni inscrite ni classée, et son état ne permettant pas de lui donner une protection monument historique. On peut toujours discuter de ce point, mais il est certain qu’avec la loi actuelle, il leur est difficile…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Les grands formats des XVIIe et XVIIIe siècle raccrochés à Orléans

Article suivant dans Brèves : Une tribune contre l’installation de Koons devant le Palais de Tokyo

Publicité Tous mécènes !