Signer pour l’Italie (et contre la nomination de l’ancien patron de McDonald à la tête des musées italiens) Contenu abonnés


18/11/08 – Musées – Italie – La France a été le premier pays à systématiser, sous la houlette du Ministère de la Culture, la location à grande échelle de ses chefs-d’œuvre à des musées étrangers. Nous avions averti que cette politique risquait de faire école, le Louvre en particulier étant un modèle pour la plupart des musées. L’Italie de Berlusconi, cela ne surprendra hélas personne, va sans doute bientôt dépasser le maître. Comme en France, d’ailleurs, le budget du ministère va baisser fortement : il sera réduit d’un milliard sur les trois prochaines années.

Le ministre des biens culturels italiens, Sandro Bondi souhaite mettre en œuvre une nouvelle politique dès le début de l’année prochaine. Au premier chef, il s’agira de louer des œuvres « en Amérique et dans les pays du…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Retour de l’art décoratif des années 30 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris

Article suivant dans Brèves : La cathédrale de Tournai menacée par un projet architectural