Selected Writings on Dutch Painting Contenu abonnés


Auteur : Albert Blankert

jpg-couverture_blankert-jpg L’importance de la compilation de trente-trois articles d’Albert Blankert (dont treize traduits du néerlandais en anglais sont ainsi rendus accessibles à un plus large public), intitulée Selected Writings on Dutch Paintings / Rembrandt, van Beke, Vermeer and Others, justifie que nous rendions compte de l’ouvrage, publié en 2004 par Waanders Publishers Zwolle. Les travaux de l’auteur sur la peinture hollandaise comptent, en effet, parmi les plus stimulants parus au cours des quarante dernières années. L’indépendance d’esprit, la curiosité et l’absence de préjugés (trois qualités essentielles à l’historien de l’art) de Blankert se manifestèrent de bonne heure lorsque, encore étudiant à l’université d’Utrecht, au début des années 1960, il organisa une exposition autour des paysagistes hollandais italianisants du XVIIe siècle que l’obsession nationale héritée du XIXe siècle avait presque exclus de l’histoire de la peinture hollandaise (quand ces peintres n’étaient pas simplement considérés comme des sortes de traîtres). Comme l’annonce le titre du recueil d’articles qui associe, avec un brin de malice, les figures monumentales, quasi sacrées, de Rembrandt et de Vermeer avec le minuscule Daniel van Beke (1669-1728), Blankert, contre une vision étriquée, artificiellement homogène du « Siècle d’or », articulée autour de ses trois génies tutélaires Hals, Rembrandt et Vermeer, n’eut de cesse de repousser les limites du champ d’investigation exploré par les historiens de la peinture hollandaise ; voire de contester la vision trop étroite et dangereusement évidente de « peinture hollandaise » au XVIIe siècle que les contemporains n’auraient pas même comprise (on lira avec profit, à ce propos, le compte rendu passablement caustique, intitulé « A Anachronistic View of Dutch Art » [1995], de l’exposition colossale Dawn of the Golden Age : Northern Netherlandish Art, 1580-1620 organisée au Rijksmuseum d’Amsterdam en 1993).
On trouve ainsi dans le volume une belle étude (1968)…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Harmonie en bleu et or. Debussy, la musique et les arts

Article suivant dans Publications : Ingres