Nombreuses expositions à Paris autour du Salon du Dessin Contenu abonnés


JPEG - 70 ko
1. Hugues Taraval (1729-1785)
Une jeune femme allongée dans un paysage, 1776
Pierre noire, aquarelle - 42 x 56 cm
Galerie Boquet & Marty de Cambiaire
Photo : Galerie Boquet & Marty de Cambiaire
Voir l'image dans sa page

15/4/13 - Marché de l’art - Paris - Les expositions off se sont multipliées cette année à Paris, autour du Salon du Dessin. A celles dont nous avons parlé, il faut en ajouter plusieurs où l’on peut voir de très belles feuilles.

L’une des plus marquantes est celle que présentent Boquet & Marty de Cambiaire jusqu’à demain 16 avril dans leurs locaux de la place Vendôme. La sélection est tellement remarquable que la plupart des feuilles ont été vendues, pour une grande partie à des clients américains dont certains musées (nous ne savons pas encore lesquels). Une pièce réunissait notamment trois chefs-d’œuvre du XVIIIe siècle français, parmi les plus beaux dessins de leurs auteurs : Une jeune femme allongée dans un paysage d’Hugues Taraval (ill. 1), un Tobie enterrant les morts de Jean-Baptiste Deshays et Junon ordonne à Éole de déchaîner la tempête de Louis-Jacques Durameau. Un petit dessin italien de Francesco Vanni montrait une iconographie étrange : la Vierge au paon, cet oiseau étant symbole de l’immortalité chez les Romains qui croyaient sa chair imputrescible. Cette précision est donnée par la notice du luxueux catalogue édité à cette occasion qui bénéficie des recherches très approfondies de Laurie Marty de Cambiaire1.

JPEG - 125 ko
2. Jean-Baptiste Deshays (1729-1765)
L’Enlèvement de Déjanire
Huile sur papier marouflé sur toile - 27 x 35,2 cm
Galerie Alexis Bordes
Photo : Galerie Alexis Bordes
Voir l'image dans sa page

La publication d’un catalogue est un plus énorme pour toutes ces expositions car ils permettent de laisser une trace des œuvres vendues qui, parfois, vont disparaître pendant des années dans des collections particulières.
Alexis Bordes et Matthieu Néouze sont deux des marchands du quartier Drouot qui publient également régulièrement…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une marine de Penguilly-L’Haridon pour le Petit Palais

Article suivant dans Brèves : Suite (et fin) des expositions de dessins à Paris