Le Musée de Valence en Espagne complète, grâce à une dation, le retable de la Résurrection de Vrancke der Stockt Contenu abonnés


2/4/04 – Acquisition – Valence, Museo de Bellas Artes San Pio V – L’état espagnol vient d’accepter, à destination de ce musée, la dation1 de deux volets latéraux d’un retable. Il est attribué à Vrancke Van der Stockt (vers 1424 - vers 1495), un artiste très proche de Rogier Van der Weyden auquel il a succédé en 1464 à la charge de Peintre de la ville de Bruxelles2. Cette acquisition devrait permettre de reconstituer à Valence un triptyque du Jugement dernier, démembré il y a 150 ans, et dont le panneau central appartient à la ville.

JPEG - 16.9 ko
JPEG - 87.5 ko
Vrancke van der Stockt
Retable du Jugement Dernier (ouvert)
Valence, Museo de Bellas Artes
Voir l'image dans sa page
JPEG - 10.1 ko

JPEG - 17 ko
JPEG - 17.6 ko
Vrancke van der Stockt
Retable du Jugement Dernier (fermé)
Valence, Museo de Bellas Artes
Voir l'image dans sa page

Reprenant…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La femme jouant de la virginale de Vermeer en vente le 8 juillet 2004 chez Sotheby’s Londres

Article suivant dans Brèves : Un album de dessins de Delacroix acquis par le Louvre