Contenu abonnés

Emmanuel Macron : le porte-étendard du renoncement

14 14 commentaires

L’AFP vient de l’annoncer, sans doute informé directement par le ministère de la Culture : l’État français renonce à acquérir Le Porte Étendard de Rembrandt, mis en vente par les Rothschild et qui avait été classé trésor national il y a deux ans et demi (voir la brève du 22/4/19). On ne peut ici mettre en cause le Louvre et sa nouvelle présidente qui, arrivée seulement en septembre, ne pouvait en si peu de temps faire quel que chose. Surtout, il est évident que ce type de dossier dépasse de loin la capacité d’action du Louvre et qu’il doit être pris en charge par le ministère de la Culture et l’Élysée.


Rembrandt van Rijn (1606-1669)
Le Porte-Étendard, 1636
Huile sur toile - 118,8 x 96,8 cm
Collection particulière
Photo : Photographe inconnu (domaine public)
Voir…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.