Deux tableaux surprenants acquis par Orsay Contenu abonnés


15/7/13 - Acquisitions - Paris, Musée d’Orsay et Hartford, Wadsworth Atheneum - Le Musée d’Orsay a acquis, auprès de la galerie Vincent Lécuyer qui les avait présentés tous les deux à la BRAFA 2013 où nous les avions remarqués (voir l’article) deux tableaux surprenants (ill. 1 et 2), voire déconcertants, réalisés à l’extrême fin du XIXe siècle par des peintres d’histoire français.


JPEG - 121.6 ko
1. Henri-Camille Danger (1857-1939)
Fléau !, 1901
Huile sur toile - 180,5 x 144,5 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : Galerie Vincent Lécuyer
Voir l'image dans sa page
JPEG - 57.7 ko
2. Henri-Paul Motte (1846-1922)
La fiancée de Belus, 1885
Huile sur toile - 178 x 122 cm
Paris, Musée d’Orsay
Photo : Galerie Vincent Lécuyer
Voir l'image dans sa page

Déconcertants car on n’est guère habitué à ce type de peinture, non exempte…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un tableau de Mostaert pour le Rijksmuseum

Article suivant dans Brèves : Un nouveau Jacques de Létin pour le Musée des Beaux-Arts de Troyes