Contenu abonnés

Claude-Marie, Édouard et Guillaume Dubufe. La peinture en héritage

Saint-Cloud, Musée des Avelines, du 15 mars au 24 juin 2018.

Le Musée des Avelines à Saint-Cloud poursuit vaillamment une politique d’expositions dont nous rendons compte régulièrement sur La Tribune de l’Art. Compte-tenu de sa taille et de son manque de moyens, cette politique est méritoire. S’intéresser aux artistes ayant eu des liens avec la ville de Saint-Cloud ne l’est pas moins, et refaire trente ans après - nous n’avions pas vue la première qui avait eu lieu en 1988, organisée alors par la délégation à l’action artistique de la Ville de Paris - une rétrospective consacrée à la dynastie des Dubufe est une initiative appréciable.


1. Vue de l’exposition Dubufe au Musée des Avelines
Salle consacrée à Guillaume Dubufe
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Édouard Dubufe (1819-1883)
Anges, dessin (Galerie La Nouvelle Athènes)
et Christ au jardin des Oliviers, huile sur carton (Collection particulière)
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Il nous faut néanmoins commencer cette recension en regrettant l’insuffisance du catalogue. Celui-ci, en effet, ne commente que certains tableaux et dessins et pas d’autres, et ne les reproduit bien tous, certains n’étant illustrés qu’avec des vignettes minuscules et à peu près illisibles (comme le sont d’ailleurs les informations techniques). Non seulement certaines œuvres exposées ne bénéficient pas de notices, mais elles ne sont même pas commentées dans les essais. On ne saura rien, par exemple, de la peinture religieuse d’Édouard Dubufe (ill. 2), pourtant représentée par une esquisse et un dessin (ce dernier reproduit en vignette seulement). Il n’y a aucune bibliographie (sauf une « bibliographie sélective » à la fin de l’ouvrage), ce qui interdit d’identifier aisément les inédits. Ce catalogue ne remplace donc pas le livre publié en 1988, qui avait également des limites (il ne s’agissait pas d’un vrai catalogue d’exposition) mais qui donnait beaucoup d’informations absentes de celui-ci. Cela ne doit cependant pas…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.