Bourse Focillon 2011


Après avoir été longtemps financée par le ministère des Affaires étrangères, la bourse Focillon, qui porte le nom du grand historien de l’art Henri Focillon (1881-1943), mort à Yale pendant la seconde guerre mondiale, l’est désormais par le ministère de la Culture et de la Communication, au titre de la mission de coordination des enseignements supérieurs. Elle est décernée tous les ans par le Comité français d’histoire de l’art (CFHA) à un jeune chercheur en histoire de l’art (alternativement à un universitaire et à un conservateur), sans exclusive de domaine ou de période.
Elle permet au lauréat de séjourner pendant trois mois à Yale University (New Haven, Connecticut) et de poursuivre ses recherches en bénéficiant des excellentes conditions de travail qu’elle offre (en particulier les bibliothèques). Elle lui donne aussi la possibilité de nouer des contacts avec les musées et les universités américains (Yale est proche de New York, Hartford, Boston, Baltimore, Philadelphie, Washington...).
Le montant de la bourse est de 10 000 euros pour trois mois. Des facilités de logement peuvent être accordées à Yale University.

Les candidats (conservateurs du patrimoine pour l’année 2011) doivent adresser au président du CFHA une lettre de candidature définissant leur projet, accompagnée d’un bref curriculum vitae et d’une liste de leurs travaux et publications. Leur dossier est examiné par un jury de quatre membres désignés par le Conseil du Comité.

La date limite de réception des candidatures est fixée au mardi 31 mai 2011.

Le/la lauréat(e) se rendra aux États-Unis aux dates de son choix entre septembre 2011 et août 2012.

La bourse Focillon, décernée pour 2010-2011 à un universitaire, a été accordée à M. Jean-Marie Guillouët, maître de conférences en histoire de l’art médiéval à l’université de Nantes et conseiller scientifique pour le Moyen Âge à l’Institut national d’histoire de l’art, qui poursuit ses recherches sur la sculpture médiévale dans la péninsule Ibérique et en France et sur les transferts artistiques à l’époque gothique et souhaite bénéficier des moyens des bibliothèques de l’Université de Yale ainsi que de la proximité des musées et des centres de recherche de la côte Est.

Le jury sera composé composé de :
- Jérôme de La Gorce, directeur de recherches au CNRS, Centre André Chastel
- Amélie Simier, conservateur en chef, directrice du musée Bourdelle
- Emmanuel Starcky, conservateur général, directeur des domaines et musées nationaux de Compiègne et de Blérancourt
- Pierre Wat, professeur d’histoire de l’art contemporain, université Paris I - Panthéon-Sorbonne

Philippe Sénéchal
Président du Comité français d’histoire de l’art
INHA
2, rue Vivienne
75002 Paris
philippe.senechal@inha.fr


La Tribune de l’Art, lundi 28 février 2011





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Annonces de chercheurs : Henry de Triqueti (1803-1874)

Article suivant dans Annonces de chercheurs : Gustave Courbet