La Bourse Focillon est menacée Contenu abonnés


jpg-focillon-jpg26/1/09 – Politique culturelle – France – Depuis plusieurs dizaines d’années, la bourse Focillon, qui porte le nom du célèbre historien de l’art Henri Focillon (1881-1943), permet à un historien de l’art, universitaire ou conservateur, de voyager aux Etats-Unis pour visiter les plus grands musées de ce pays et séjourner pendant trois mois à la Yale University. Le bénéficiaire de cette bourse est choisi par le CFHA (Comité Français d’Histoire de l’Art).

Le prix est financé en partie par la Yale University (1000 dollars) mais l’essentiel était pris en charge par le Ministère des Affaires Etrangères (6000 dollars). Ce montant était sans doute trop élevé pour les finances de l’Etat français puisque ce ministère a annoncé qu’il ne renouvellerait pas sa dotation au delà de l’année 2009.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Redécouverte d’une nature morte signée de Francesco Bona

Article suivant dans Brèves : Recherche de mécènes pour un fonds de dessins de la Manufacture Odiot