Un dessin de Toussaint Dubreuil (ou de son atelier) réapparaît Contenu abonnés


N. B. (14/4/08) Deux lecteurs nous signalent que ce dessin avait déjà été publié sous le nom de Toussaint Dubreuil par Dominique Cordellier dans les Mélanges en hommage à Pierre Rosenberg, 2001 dans son article « Quelques feuilles de Toussaint Dubreuil », p. 161, figure 6, comme de Toussaint Dubreuil. Il était passé en vente sous ce nom à Paris, Hôtel Drouot, salles 1 & 7, le 4 juin 1993 (SVV Poulain Le Fur, expert de Bayser). Sylvain Kerspern n’avait plus cette référence en tête et a retrouvé indépendamment la paternité de la feuille. Cette histoire montre comment une œuvre parfaitement identifiée et publiée peut perdre son attribution en très peu de temps. Notons cependant que la correcte attribution a été annoncée juste avant la vente.

JPEG - 42.8 ko
1. Toussaint Dubreuil (1561-1602) ou atelier

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisition d’une marine de Jan van de Cappelle par le Mauritshuis

Article suivant dans Brèves : Préemption du Louvre à la vente de dessins Christie’s Paris