Contenu abonnés

Une vente de dessins chez Christie’s

3 3 commentaires Toutes les versions de cet article : English , français

19/3/24 - Marché de l’art - Paris - De l’allégorie de la Gloire qui surgit dans le ciel brandissant des couronnes, jusqu’au Polichinelle accroupi qui défèque devant ses camarades, il n’y a qu’un pas. L’amateur d’arts graphiques peut ainsi choisir entre Dandré-Bardon et Tiepolo, se laisser convaincre par les arguments de la sévère Philosophie du polythéisme de Girodet ou par les fanfaronnades de L’Attrapeur de rats de Lallemand. À l’occasion de la semaine du dessin à Paris, Christie’s met en vente le 20 mars prochain un florilège de dessins confrontés cette année à des terres cuites, de Clodion, Coustou ou bien Lange, les deux pratiques révélant « la pensée et le geste » de l’artiste.


1. Anthon Van Dyck (1599-1641)
Un moine franciscain, vers 1627-1632
Pierre noire, rehaut de blanc - 35,5 x 25 cm
Vente Christie’s Paris, le 20 mars 2024
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

L’une des pièces phares de la vente est sans doute la grande feuille d’Anton Van Dyck, étude pour un moine franciscain assis, levant les yeux (ill. 1). L’artiste concentre son attention sur le drapé tandis que le visage est à peine esquissé. Si le dessin est préparatoire à une peinture, celle-ci n’a pas été identifiée, on peut néanmoins dater son exécution au retour de Van Dyck à Anvers en 1627, après son séjour en Italie. Christie’s avait battu des records avec un dessin du peintre flamand, le Portrait of Willem Hondius, vendu à New York en 2023.


2. Simon Vouet (1590-1649)
Étude de femme nue en buste
Pierre noire, rehaut de blanc -
23,8 x 18,5 cm
Vente Christie’s Paris, le 20 mars 2024
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page
3. Jacques Bellange (1575-1616)
L’Adoration des Mages
Pierre noire, plume, encre brune et noire, lavis brun et gris - 28,7 x 20 cm
Vente Christie’s Paris, le 20 mars 2024
Photo : Christie’s
Voir l´image dans sa page

Le XVIIe siècle est également incarné par Simon Vouet, dont une figure de…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement. Si vous souhaitez tester l’abonnement, vous pouvez vous abonner pour un mois (à 8 €) et si cela ne vous convient pas, nous demander par un simple mail de vous désabonner (au moins dix jours avant le prélèvement suivant).

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.