Contenu abonnés

Un tableau de Le Sueur préempté par Strasbourg

20/6/18 - Acquisition - Strasbourg, Musée des Beaux-Arts - C’est probablement en 1650 qu’Eustache Le Sueur acheva le décor de la chapelle de l’hôtel particulier de Guillaume Brissonnet à Paris [1]. L’autel en était orné d’une Annonciation, qui se trouve aujourd’hui au Museum of Art de Toledo, aux États-Unis ; le devant d’autel était formé de deux tableaux : Saint Guillaume et Sainte Marguerite, non localisés depuis le XIXe siècle ; le plafond, qui représentait L’Assomption, a été détruit dès la première moitié du XVIIIe siècle ; on voyait sur les lambris de bas en haut huit compositions octogonales figurant des épisodes de la Vie de la Vierge, dont six étaient peints par Le Sueur et qui sont aujourd’hui non localisés, et huit Béatitudes dont deux seulement sont repérées et étaient déjà…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.