Paris, Musée de l’Orangerie

Articles

  • La peinture américaine des années 1930. The Age of Anxiety

    La fête n’est qu’apparente, la misère sous-jacente. Le couple de danseurs le plus endurant gagnera 1000 dollars, il faut tenir le coup. Philippe Evergood met en scène des visages grimaçants qui tirent…

    Contenu abonnés
  • Adolfo Wildt le dernier symboliste

    Paris, Musée de l’Orangerie, du 15 avril au 13 juillet 2015. Milan, Galleria d’Arte Moderna, du 30 octobre 2015 au 30 janvier 2016. Il est rare de sortir aussi enthousiaste d’une exposition en…

    Contenu abonnés
  • Émile Bernard (1868-1941)

    « Robuste matrone » ou « grosse dondon », les avis sont plus ou moins nuancés en fonction de l’âge du visiteur devant ce portrait de femme, dont le dos forme une grande tâche de couleur au milieu de la…

    Contenu abonnés
  • Les Macchiaioli. Des Impressionnistes italiens ?

    Voici une exposition à ne pas manquer. Tandis que Louvre propose un De l’Allemagne contesté et contestable mais qui déplace les visiteurs autour de ses quelque vingt Friedrich (un exploit en soi !),…

    Contenu abonnés
  • Gino Severini (1883 – 1966), futuriste et néoclassique

    Paris aura célébré cette année deux artistes représentatifs de la peinture italienne des XIXème et XXème siècles, qui est encore peu connue du public français ; après Giuseppe de Nittis au musée du Petit…

    Contenu abonnés
  • Réouverture du Musée de l’Orangerie

    Le Musée de l’Orangerie a été inauguré par le Ministre de la Culture aujourd’hui 2 mai 2006, alors que les travaux ne sont pas encore terminés. On s’interroge sur cette rapidité, quand plusieurs semaines…

    Contenu abonnés

Rubriques

Aucune rubrique