Max Ernst (1891-1976)

Articles

  • L’Ange du bizarre. Le romantisme noir de Goya à Max Ernst

    Dissipons d’abord un malentendu tenace : l’expression « romantisme noir » n’est pas une création du critique italien Mario Praz. Celui-ci ne l’utilise ni dans le titre de son ouvrage, ni dans le cours…

    Contenu abonnés
  • Le Greco et les modernes

    Le musée de Düsseldorf a réussi la prouesse de réunir une quarantaine de peintures du Greco (et de son atelier), parmi lesquelles L’Ouverture du cinquième sceau de l’Apocalypse, Le Laocoon et une…

    Contenu abonnés

Rubriques

Aucune rubrique