Lettre de Bruno Chenique

Bruno Chenique

Les catalogues raisonnés ont ceci de particulier : dès qu’il sont achevés, ils sont à recommencer au plus vite. Le catalogue Géricault de Charles Clément (1868 et 1879), de Philippe Grunchec (1978 et 1991) et celui de Germain Bazin (1987 à 1997) sont des outils indispensables mais qui méritent d’être revus et corrigés. A cet effet, je vous serais très reconnaissant de bien vouloir annoncer aux lecteurs de la Tribune de l’art que j’ai entrepris le Catalogue raisonné des peintures de Théodore Géricault ainsi que le Catalogue des dessins inédits de Géricault. La Correspondance du peintre du Radeau de la Méduse, quant à elle, doit être publiée prochainement aux éditions Gallimard.

Je prie et remercie à l’avance toute personne possédant des œuvres et documents en rapport avec Géricault (1791-1824) de bien vouloir me contacter.

Adresse postale :

Bruno Chenique
90, rue des Couronnes
75020 Paris

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.