Contenu abonnés

Toits de Chambord : Jean d’Haussonville persiste et signe

Didier Rykner
Le château de Chambord, état projeté des toitures
Photo : Dossier de presse
Voir l´image dans sa page

15/12/18 - Patrimoine - Château de Chambord - Jean d’Haussonville est décidément un mauvais perdant, et il continue, interventions après interventions, à fragiliser la position d’Emmanuel Macron sur la question des toits de Chambord et du projet hors de prix qu’il veut y mettre en œuvre, alors que le Président de la République n’a peut-être pas besoin de cela en ce moment. Avec de tels amis, on n’a plus besoin d’ennemis.

C’est ainsi que le président de l’établissement public du domaine de Chambord revient, dans la Nouvelle République, sur cette affaire. Le titre de l’article est un peu tendancieux, même si les guillemets laissent entendre qu’il s’agit de ce que prétend Jean…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.