Le Lion au serpent de Barye enfin de retour dans son square

Didier Rykner

23/6/14 - Patrimoine - Paris, Square Barye - Elle était annoncée pour l’année 2011, mais l’opération a pris davantage de temps. C’est désormais chose faite depuis ce matin : le Lion de Barye qui ornait le monument dédié à ce sculpteur mais qui avait été fondu pendant l’Occupation vient d’être remis en place grâce au mécénat de la Chi Mei Culture Fondation (ill. 1 et 2). Celle-ci a permis d’en réaliser une nouvelle épreuve en bronze qui a rejoint celle de Thésée et le Minotaure qui avait déjà retrouvé son emplacement en 2011. Le monument, réalisé en 1894 par Laurent Marqueste, a donc retrouvé son aspect original.


1. La nouvelle fonte du Lion au serpent de Barye
Paris, square Barye
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
2. Le monument à Barye a retrouvé tout son lustre
grâce au mécénat de la Chi Meil Culture Foundation
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Bien sûr, comme cela avait été le cas sous l’ère Delanoë pour le premier groupe, la nouvelle maire de Paris et son premier adjoint, également chargé du patrimoine, ont marqué leur indifférence à ce remarquable geste d’une fondation taïwanaise en se gardant bien de prévenir la presse et en ne prenant même pas le soin de communiquer sur le site internet de la ville de Paris (voir la rubrique actualité culture où l’on parle plutôt de Paris-Plages, un événement beaucoup plus important). Une recherche sur Google Actualité avec les mots « Chi Mei lion Barye » ne ramène d’ailleurs aucun résultat. Bruno Julliard et la Mairie du 4e se sont seulement fendus d’un tweet... Bel hommage au généreux mécène.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.