Contenu abonnés

La restauration en cours de la nef de Saint-Germain-des-Prés

Didier Rykner

21/9/18 - Restauration - Paris, église Saint-Germain-des-Prés - La restauration de l’église Saint-Germain-des-Prés, grâce au fonds de dotation créé à cette occasion et qui a jusqu’à présent financé plus de 80% des travaux (voir cet article), se poursuit aujourd’hui, et jusqu’à la fin de l’année, par la restauration de la nef (ill. 1 et 2).


1. Vue du plafond d’Alexandre Denuelle
à Saint-Germain-des-Prés
en cours de restauration
Photo : Didier Rykner (15/9/18)
Voir l´image dans sa page
2. Échafaudage de la nef de
Saint-Germain-des-Prés
en cours de restauration
Photo : Didier Rykner (15/9/18)
Voir l´image dans sa page

Si la Ville de Paris ne peut se prévaloir de ce chantier sur le plan financier, nous devons cependant une fois de plus reconnaître l’excellence de ses équipes en charge de celui-ci. La Conservation des Objets d’Arts Religieux et Civils qui suit le chantier, comme les nombreux restaurateurs qui y travaillent. Notons enfin que l’architecte en chef des monuments historiques est Pierre-Antoine Gatier. Nous avons déjà vu les résultats spectaculaires de la restauration du chœur et des transepts (voir la brève du 22/12/17).


3. Hippolyte Flandrin (1809-1864)
Michée, détail
Située à droite de la nef, cette figure a beaucoup souffert, sans doute
en raison d’un dégât des eaux. Elle est en cours de réintégration.
Paris, église Saint-Germain-des-Prés
Photo : Didier Rykner (15/9/18)
Voir l´image dans sa page

4. Hippolyte Flandrin (1809-1864)
Amos, Malachie, Nahum, détail
Située à droite de la nef, et à côté de Michée, ces figures ont beaucoup souffert, sans doute en raison d’un dégât des eaux.
Paris, église Saint-Germain-des-Prés
Photo : Didier Rykner (15/9/18)
Voir l´image dans sa page

La nef est apparue en moins bonne état que le reste de l’édifice. Certaines des peintures murales du côté droit, c’est-à-dire du sud, ont particulièrement souffert, probablement à cause d’un dégât des eaux dans le passé, mais qui n’a pas été documenté.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.