Contenu abonnés

La chapelle de l’Hôtel-Dieu de Château-Thierry

1. Chapelle de l’Hôtel-Dieu de
Château-Thierry
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Seule partie de l’Hôtel-Dieu de Château-Thierry à avoir survécu aux travaux de reconstruction du XIXe siècle, la chapelle (ill. 1), dans un état de conservation qui semble satisfaisant contrairement au reste du monument (voir notre article sur l’Hôtel-Dieu), est riche de nombreuses œuvres d’art dont la plupart n’ont été que peu, voire pas du tout étudiées, et qui restent méconnues. On n’en trouve, par exemple, aucune description ni photo sur la base Palissy, à l’exception du monument funéraire de Pierre Stoppa et de son épouse Anne de Gondy (ill. 2) et de la splendide clôture (ill. 3) de la chapelle qui l’abrite, tous deux classés monument historique. La sculpture est attribuée sur place à François Girardon, ce que reprend la fiche de la base Palissy, mais Alexandre Maral, l’auteur de la monographie de ce sculpteur parue chez Arthena, nous a confirmé qu’elle n’est pas de cet artiste. Quant à la grille, elle serait due à l’architecte Libéral Bruant et au serrurier Robert Davesne, sur la foi des monogrammes qu’elle porte, mais tout cela demande confirmation, selon Thomas Morel, le conservateur du musée.


2. France, vers 1700
Monument funéraire des Stoppa
Marbre
Château-Thierry, chapelle de l’Hôtel-Dieu
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page
3. Attribué à Libéral Bruant
(vers 1636-1697)
et Robert Davesne
Grille de la chapelle Sainte-Claire
Château-Thierry, chapelle de l’Hôtel-Dieu
Photo : Didier Rykner
Voir l´image dans sa page

Dans la même chapelle, la belle Résurrection du Christ de l’autel (ill. 4) est donnée à Alexandre Ubelesqui, ce peintre polonais qui vint en France travailler avec Charles Le Brun. Il n’est cependant pas cité par Barbara Hryszko dans l’article le plus complet sur cet artiste, paru en 2015 et disponible en ligne ici [1], et pas davantage dans celui de François Marandel en 2012 [2]. Cette attribution doit donc être…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.