Galerie Antoine Tarantino. Simone Cantarini, Sybille inspirée par un putto

Voir l´image dans sa page

Simone CANTARINI
(Pesaro, 1612 – Vérone, 1648)

Sibylle inspirée par un putto
Verso : Etude pour une Résurrection

Sanguine sur papier crème

194 x 168 mm

Provenance : William Bates (1824-1884), L.2604

Bibliographie comparative : Royal Collection Trust RCIN 903266

Cette feuille au graphisme nerveux et rapide est typique de la production de Simone Cantarini, le meilleur disciple de Guido Reni. Le motif de la sibylle accompagnée d’un putto se retrouve, inversée avec d’importantes variantes, dans une autre feuille à la sanguine conservée par le Royal Collection Trust (RCIN 903266) qui a inspiré l’élève Lorenzo Pasinelli pour sa Sibylle « Budrioli » [1].

Au verso de notre feuille figure une rapide esquisse d’une Résurrection qu’il faut mettre ne rapport avec l’important tableau commandé en 1644 par la Confraternité de la Compagnie de la Grotte d’Urbino [2] et livré avant 1647, constituant ainsi un jalon majeur dans la chronologie encore sporadique du Pesarese. Bien que partiel et très esquissé, le verso de notre feuille est un document intéressant qui permet de dater notre Sibylle de ces mêmes années 1644-1647.

38, rue Saint-Georges, 75009 PARIS
Mobile : 06 15 44 68 46
contact@galerietarantino.com
www.galerietarantino.com.
Publicité

Notes

[1Sotheby’s, London, 8 décembre 2010, lot 31.

[2Aujourd’hui dans la collection Elmar Seibel, Museum of Fine Arts, Boston. Cf. Maria Cellini in Simone Cantarini nelle Marche, Pesaro 1997, pp. 108 – 112.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.