Contenu abonnés

« Balloon Mania » au Metropolitan Museum of Art

1 1 commentaire Toutes les versions de cet article : English , français
1. Vue de l’exposition-dossier « Balloon Mania », galerie 556 du Metropolitan Museum of Art, New York
Photo : Metropolitan Museum of Art, New York
Voir l´image dans sa page

6/06/24 - Acquisition - New York, Metropolitan Museum of Art - Le département de Sculptures et Arts décoratifs européens du Metropolitan Museum of Art de New York, expose pour la première fois une « étude de cas » (Case Study), équivalent de nos expositions-dossiers, ayant pour vocation de présenter autour d’un thème renouvelé tous les deux mois des objets des collections permanentes ainsi que de nouvelles acquisitions [1]. Elle a pour titre "Balloon Mania" et a été inspirée par l’achat auprès du jeune marchand parisien Damien Forest d’une assiette émaillée (ill. 2 et 3) réalisée en 1889 pour l’Exposition Universelle de Paris par Joséphine Arthurine Blot rendant hommage à un pionnier de l’aérostatique et héros de la guerre franco-prussienne, Gaston Tissandier (1843-1899). Dans une vitrine (ill. 1) sont ainsi réunis plusieurs pièces illustrant l’engouement pour les expérimentations aérostatiques de la fin du XVIIIe siècle et du XIXe siècle. Beaucoup d’objets furent ornés de motifs ou de scènes avec des ballons. Montre, boite à thé, poignées, reliures et médaille reprennent dans diverses techniques les épisodes célèbres de la conquête du ciel comme l’ascension au dessus du jardin des Tuileries en 1783 par Alexandre César Charles et Marie Noël Robert ou encore le premier vol réussi au dessus de la Manche, reliant Douvres à Calais en 1785, par Jean-Pierre Blanchard et le docteur John Jeffries. Une lettre, datée du 15 décembre 1870 et rédigée par un citoyen anglais confiné à Paris pendant le blocus prussien, porte la mention « par ballon monté » indiquant le mode bien particulier de distribution du courrier en temps de guerre.


2. Joséphine Arthurine Blot (1842-1894)
Le Céleste sortant de Paris assiégé le 30 septembre 1870
Émail sur cuivre, paillon et or - D.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement. Si vous souhaitez tester l’abonnement, vous pouvez vous abonner pour un mois (à 8 €) et si cela ne vous convient pas, nous demander par un simple mail de vous désabonner (au moins dix jours avant le prélèvement suivant).

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire.

Vos commentaires

Afin de pouvoir débattre des article et lire les contributions des autres abonnés, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous.