Vient de paraître : ouvrages reçus du 2 au 9 juin 2015 Contenu abonnés


Pour suivre au plus près l’actualité des publications, nous mettons en ligne régulièrement les ouvrages reçus. Il s’agit ici de signaler leur parution le plus tôt possible, en ajoutant éventuellement un bref descriptif expliquant rapidement de quoi il s’agit et en portant éventuellement un jugement sur la forme. Ce ne sont pas de véritables critiques puisque nous n’aurons, à ce stade, pas lu les livres. Certains d’entre eux feront par la suite l’objet d’articles plus complets.
Tous les livres diffusés en librairie peuvent être acquis sur La Tribune de l’Art.

XVIIIe-XIXe siècles :


Philippe de Carbonnières, Paris sous la Révolution et l’Empire, Parigramme, 2015, 144 p., 12 €. ISBN 9782840969525.

Extrait de la quatrième de couverture : « Moteur de la grande Révolution, la ville devint le centre décisionnel de l’Empire napoléonien. Après avoir été un modèle politique durant les années 1789-1799, elle fut, sous l’impulsion du Premier consul puis de l’Empereur, un exemple d’urbanisme grandiose et efficace. Ces divers aspects de la Ville lumière marqueront définitivement les générations à venir. »


XIXe-XXe siècles :


Sous la direction de Nathalie Bondil et Sophie Biass-Fabiani, Métamorphoses. Dans l’atelier de Rodin, MBAM / 5 Continents Éditions, 304 p., 40 €. ISBN : 9788874397143.

Catalogue en français et en anglais de l’exposition présentée du 30 mai du 18 octobre 2015 au Musée des Beaux-Arts de Montréal, du 21 novembre 2015 au 13 mars 2016 au Virginia Museum of Fine Arts de Richmond et du 16 mai au 5 septembre 2016. au Peabody Essex Museum de Salem.

Article à venir.

Acheter ce catalogue


Christophe Longbois-Canil, De moderne à modernité. Les généalogies d’un concept, Klincksieck, 2015, 224 p., 26,90 €. ISBN : 978-2-252-03959-5

Extrait de la quatrième de couverture : « "Oui, la modernité est une inconnue aux multiples masques, une notion qui reçoit de nombreuses acceptions dont le sens véritable n’est jamais clairement défini, glissant vers tel ou tel autre sens selon le contexte dans lequel elle est exploitée. ".[...] L’auteur limite son investigation aux trois petites décennies qui séparent l’inventiondu terme « modernité », en 1823, par Balzac, et 1852, date du rétablissement de l’Empire. »


Paul Ruffié, Henri Rousseau, le dernier orientaliste (1875-1922), Editions Privat 2015, 230 p., 35,50 €. ISBN : 978-2-7089-8217-8.

Cet ouvrage réunit à la fois une monographie de Rousseau et le catalogue raisonné de son œuvre.
Une exposition Rousseau est en outre organisée par l’auteur de cet ouvrage du 16 mai au 20…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Vient de paraître : ouvrages reçus du 7 avril au 1er juin 2015

Article suivant dans Publications : Vient de paraître : ouvrages reçus du 9 juin au 30 juin 2015