Versailles : l’antichambre du Grand Couvert restaurée Contenu abonnés


JPEG - 225.9 ko
1. Plafond de l’Antichambre du Grand Couvert
Versailles, château
Photo : Anne Chauvet
Voir l'image dans sa page

18/10/10 – Restauration – Versailles, Musée national du château – Le château de Versailles, après notamment le Salon d’Hercule et la Galerie des Glaces, poursuit la restauration des décors peints des appartements royaux. Dernière en date, celle du plafond de l’antichambre du Grand Couvert (ill. 1) s’est achevée récemment et a été inaugurée aujourd’hui1.

Conçues par Charles Le Brun mais exécutées par Antoine Paillet et Claude-François Vignon, les compositions peintes représentaient des scènes liées à Mars. Cette salle était en effet à l’origine celle des gardes de la Reine avant de devenir la pièce où le roi et sa famille soupaient devant les courtisans. Malheureusement, la peinture principale, au centre du plafond, due à Vignon, fut très tôt ruinée et remplacée en 1814-1815 par une toile de Véronèse, Saint Marc récompensant les vertus théologales2, à laquelle fut substituée en 1861 la toile marouflée actuellement en place représentant La Famille de Darius aux pieds d’Alexandre (ill. 2), un carton de tapisserie peint par Henri Testelin d’après une œuvre de Le Brun (également conservée à Versailles). En 2007, des mesures d’urgence furent prises en raison de soulèvements qui affectaient les camaïeux des voussures. La restauration a duré d’avril 2009 à juillet 2010.


JPEG - 154.3 ko
2. Henri Testelin (1616-1695), d’après Charles Le Brun
La Famille de Darius aux pieds d’Alexandre, après restauration
Antichambre du Grand Couvert
Versailles, château
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page
JPEG - 150.4 ko
3. Antoine Paillet (1626-1701)
Zénobie combattant contre les troupes de l’empereur Aurélien,
détail après restauration
Antichambre du Grand Couvert
Versailles, château
Photo : Didier Rykner
Voir l'image dans sa page

Si la toile centrale de Testelin était bien conservée (l’œuvre est même, après restauration, en meilleur état que l’original de Le Brun), les voussures,…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : La collection Thaw de paysages donnée au Metropolitan Museum et à la Morgan Library

Article suivant dans Brèves : La mairie de Paris « communique » sur les Serres d’Auteuil