Vérités et mensonges Contenu abonnés


On savait Philippe de Montebello, le très respecté directeur du Metropolitan Museum de New York, hostile aux opérations du type Louvre Abu Dhabi. Dans une interview publiée hier dans Le Monde, celui-ci s’exprime haut et clairement sur les dérives des musées français, et il n’est pas tendre.

Parmi ses craintes : « Laisser sortir un tableau qui risque de se détériorer dans un climat chaud et humide parce qu’il y a un gros contrat à la clé... Ou se servir de ses collections comme d’un capital que l’on peut négocier. » S’il reconnaît envoyer ses Impressionnistes à Berlin, moyennant finances, il souligne que c’est uniquement parce que les salles sont actuellement en rénovation (« Nous ne lésons pas nos visiteurs ») et il précise que cette somme couvre uniquement le travail scientifique…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Éditorial : Histoire de l’art, patrimoine, écologie... et éoliennes

Article suivant dans Éditorial : Inaliénabilité : le combat ne fait que commencer