Ventes et expositions en galeries à Paris


14/6/16 - Marché de l’art - Paris - Tableaux et sculptures sont au menu des ventes aux enchères de juin chez Sotheby’s, tandis que Christie’s ne vendra cette fois que des sculptures, les peintures étant prévues en septembre en même temps que la Biennale des antiquaires.


JPEG - 98.2 ko
1. Jean de Cambrai (connu entre 1375 et 1438)
Deux Pleurants du tombeau de Jean de France, duc de Berry
Bourges, vers 1396-1416
Marbre
Vente Christie’s le 15 juin 2016
Photo : Christie’s
JPEG - 94.4 ko
2. France ou Italie, vers 1700-1730
Saint Pierre en prison (?)
Plâtre -
Vente Christie’s le 15 juin 2016
Photo : Christie’s

Les vedettes de ces ventes sont, chez Christie’s, évidemment, les deux pleurants (ill. 1) dont nous avons déjà parlé ici et qui vont, hélas, probablement quitter définitivement la France. Ce sont, évidemment, les chefs-d’œuvre de la vente, mais celle-ci réserve d’autres bonnes surprises. On remarquera un groupe sculpté pour le Baptême du Christ de l’atelier de l’Algarde mais aussi un intéressant plâtre représentant un prisonnier, probablement saint Pierre en prison, France ou Italie, vers 1700-1370 (ill. 2). Les sculptures sont souvent, davantage encore que les peintures, anonymes, ce qui permet parfois d’acquérir de très belles œuvres pour des prix modiques. C’est ainsi qu’une coupe et son couvercle en genévrier, un travail présenté comme italien du XIXe siècle, et d’une finesse remarquable, est seulement estimé 3 à 5 000 €. On signalera également, pour les amateurs de sculpture romantique, deux plâtres patinés façon bronze par Francisque Duret représentant respectivement la Force militaire et la Force civile (ill. 3).
La vente propose aussi de nombreux émaux limousins parmi lesquels une grande plaque représentant la Mise au tombeau par Martial Ydeux, dit le Pape (ill. 4).


JPEG - 121.7 ko
3. Francisque Duret (1804-1865)
La Force civile et La Force militaire
Plâtre peint façon bronze - H. 51 cm
Vente Christie’s le 15 juin 2016
Photo : Christie’s
JPEG - 211.6 ko
4. Martial Ydeux , dit le Pape (vers 1550-1575)
La Mise au tombeau
Émail peint en grisaille à rehauts d’or -
39,3 x 24,2 cm (avec le cadre)
Vente Christie’s le 15 juin 2016
Photo : Christie’s

Chez Sotheby’s, ce sont donc à la fois des tableaux et des sculptures que l’on peut admirer. Parmi les premiers, on remarque plusieurs caravagesques dont un Pietro Novelli inédit (ill. 5) et un Mattia Preti provenant de la collection aixoise1 constituée au XVIIIe siècle par Louis-Nicolas-Victor de Félix d’Ollières. On signalera également une belle nature morte de Louyse Moillon, des tableaux français du XVIIIe parmi lesquels un Jean Restout représentant Abraham et les trois Anges, mais aussi deux esquisses de Jean-François de Troy pour des tapisseries sur le thème de Jason et Médée. Pour le XIXe siècle, abondamment représenté, on retiendra outre plusieurs aquarelles et petites huiles de Delacroix un grand tableau du peintre belge Nicaise de Keyser.


JPEG - 163.7 ko
5. Pietro Novelli, dit il Monrealese (1603-1647)
Christ à la colonne
Huile sur toile - 196 x 150 cm
Vente Sotheby’s le 16 juin 2016
Photo : Sotheby’s
JPEG - 169.9 ko
6. Jean Restout (1692-1768)
Abraham et les trois anges
Huile sur toile - 130 x 97 cm
Vente Sotheby’s le 16 juin 2016
Photo : Sotheby’s

Parmi les sculptures, plusieurs œuvres de la Renaissance sont de fort belle qualité, comme un très beau Saint Jean-Baptiste vénitien en marbre (ill. 7) ou un autre Saint Jean-Baptiste en terre cuite, florentin cette fois. Ces deux œuvres restent anonymes même si des noms sont prononcés. Une autre sculpture en terre cuite anonyme, un ange baroque remarquable situé dans l’entourage du Bernin (ill. 8), n’est estimé que 7 à 10 000 €.


JPEG - 71 ko
7. Venise, vers 1400-1420,
entourage des frères Jacobello et Pierpaolo dalle Masegne
Saint Jean-Baptiste
Marbre - H. 58 cm
Vente Sotheby’s le 16 juin 2016
Photo : Sotheby’s
JPEG - 111 ko
8. Rome, vers 1665-1670
Ange agenouillé
Terre cuite - H. 20 cm
Vente Sotheby’s le 16 juin 2016
Photo : Sotheby’s

On signalera enfin plusieurs terres cuites provenant de l’atelier de Prosper d’Epinay (ill. 9), excellent sculpteur de la fin du XIXe siècle, dont on espère que certaines rejoindront des musées français.


JPEG - 133.9 ko
9. Prosper d’Épinay (1836-1914)
Portrait du prince impérial, vers 1880-1881
Terre cuite - 75 x 71 x 46 cm
Vente Sotheby’s le 16 juin 2016
Photo : Sotheby’s
JPEG - 202.5 ko
10. Jean Carriès (1855-1894)
Le Mendiant russe
Bronze - 43 x 53 x 36 cm
Galerie Mathieu Néouze
Photo : Galerie Mathieu Néouze

La sculpture est également à l’honneur chez Mathieu Néouze. Le galeriste propose en effet à partir du 16 juin une petite exposition consacrée à l’œuvre de Jean Carriès. Ceux qui l’ont vue se rappellent celle qu’avait organisée il y a presque vingt ans Patrice Bellanger, récemment disparu. Celle-ci lui est dédiée. Nous renvoyons également le lecteur au compte-rendu de la rétrospective de cet artiste présentée au Petit Palais en 2007. Mathieu Néouze expose au total une vingtaine de sculptures et de masques, en grès et en plâtre, mais aussi une dizaine de céramiques, un aspect moins connu de son œuvre (catalogue).


JPEG - 182.5 ko
11. Étienne Bouhot (1780-1861)
Intérieur de la chapelle de la Vierge de l’église Saint-Sulpice, 1821
Huile sur toile - 27 x 22 cm
Lardemelle et Le Serbon
Photo : Galeries Lardemelle et Le Serbon
JPEG - 868.4 ko
12. Joseph Warlencourt (1784-1845)
La Rotonde de Mars sous la restauration
Huile sur toile - 90 x 116 cm
F. Baulme Fine Arts
Photo : F. Baulme Fine Arts

Nous avions l’an dernier signalé la première exposition de deux jeunes marchands spécialisés dans le XIXe siècle, Benoît de Lardemelle et Christian Le Serbon. Ceux-ci reviennent pendant un peu plus de deux semaines, jusqu’au 26 juin, dans l’ancienne galerie de la Scala rue de La Boétie, avec une importante sélection d’œuvres dont beaucoup ont été présentées au Salon parisien. On y trouve des dessins, sculptures et tableaux, dont beaucoup de paysages, mais aussi des scènes de genre, des portraits et quelques scènes historiques. Le catalogue est disponible uniquement sous format PDF. Nous reproduisons un très joli tableau d’Étienne Bouhot, L’Intérieur de la chapelle de la Vierge de l’église Saint-Sulpice, très fin modello d’une peinture conservée dans les réserves de Carnavalet dans un assez médiocre état.
Enfin, Franck Baulme présente dans sa galerie du Quai de Seine un ensemble de tableaux anciens et du XIXe siècle. On en retiendra également une grande et importante vue d’intérieure du Louvre, peinte par un artiste belge, Joseph Warlencourt. Il s’agit d’un élève de David qui représente ici ce qui était à l’époque de la Restauration l’entrée du musée, la Rotonde de Mars. L’œuvre est caractéristique du style Troubadour avec ses petits personnages et cette architecture peints de manière très minutieuse. Elle représente aussi un précieux document sur le Louvre à cette époque.

Catalogue des sculptures et objets d’art Christie’s.

Catalogue des sculptures et objets d’art Sotheby’s.

Catalogue des peintures et dessins Sotheby’s.

Site de la galerie Mathieu Néouze

Catalogue de l’exposition Lardemelle et Le Serbon.

Site de la galerie F. Baulme Fine Arts.


Didier Rykner, mardi 14 juin 2016


Notes

1Nous avions écrit par erreur montpelliéraine.





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Acquisitions du Musée de Cluny : des émaux sur basse taille du XIVe siècle

Article suivant dans Brèves : Les pleurants préemptés par le Louvre