Van Gogh / Monticelli Contenu abonnés


Catalogue d’exposition
Auteur : sous la direction de Marie-Paule Vial

jpg-couverture_van_gogh_monticelli-jpgLe catalogue publié par la Réunion des musées nationaux et la Ville de Marseille à l’occasion de l’exposition Van Gogh / Monticelli, qui se tient au Centre de la Vieille Charité du 16 septembre 2008 au 11 janvier 2009, est une heureuse surprise. S’agissant d’histoire de l’art, on peut même dire avec quelque familiarité : « c’est tout ce qu’on aime ! ». Au moment où des moyens considérables et un battage médiatique sans précédent promeuvent la rencontre (passablement ratée) de Picasso et des maîtres dans le vaisseau capital du Grand Palais, sans rigueur ni véritable travail de fond, oser mobiliser un budget sans doute important, et avoir recours à des prêts d’institutions phare, pour montrer dans une ville de province le rapprochement entre Van Gogh et un artiste considéré aujourd’hui comme secondaire est en effet, comme l’écrit Marie-Paule Vial , « un pari bien risqué ». Mais ce devrait être surtout plus souvent le devoir des musées, des conservateurs et des historiens de l’art que de faire ainsi avancer la connaissance plutôt que de se contenter de compter les entrées. Certes, ne soyons pas naïf, le nom de Van Gogh justifie à lui seul toute entreprise et l’exposition d’œuvres d’une telle figure suffit à légitimer une semblable opération. En dépit de cela, c’est un vrai travail de recherche et d’approfondissement problématique qui a présidé au projet. Le livre ainsi publié en atteste, alliant qualité éditoriale, séduction d’images bien reproduites et propos, concis certes, mais dense et historiquement fondé. Le Musée d’Orsay a d’ailleurs apporté sa « participation exceptionnelle » à l’exposition en prêtant quelques pièces majeures qui s’ajoutent à celles provenant du Musée Rodin, du Van Gogh museum, du Metropolitan muséum de New York ou encore de Stockholm, Rotterdam, Otterlo, Utrecht et Jérusalem. Il n’y a « que » cinquante-neuf numéros au catalogue, mais la qualité est bien là. Aborder une exposition (que nous n’avons pu voir) de cette sorte par le catalogue est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Publications : Jules Hardouin-Mansart. Vie et œuvre

Article suivant dans Publications : Bernini et la naisssance du portrait sculpté de style baroque