Une véritable exposition au Louvre-Atlanta Contenu abonnés


jpg-couverture_josephine-jpg26/3/08 – Exposition – Atlanta, High Museum of Art – Les ouvrages qui accompagnaient les premières expositions du Louvre-Atlanta (Kings as collectors et Kings drawings) étaient d’une grande médiocrité. Il faut cependant reconnaître que celle actuellement présentée, que nous n’avons pas vue mais dont nous avons pu consulter récemment le catalogue, est une véritable exposition scientifique. Issue des recherches de trois conservateurs du Louvre1, elle permet de reconstituer une partie de la collection d’antiques de Joséphine que celle-ci avait assemblée à Malmaison. De nombreuses pièces, après avoir été vendues, furent achetées par Charles X pour le Louvre. Si les objets étudiés sortent du champ chronologique traité par La Tribune de l’Art, ils sont importants pour l’histoire du goût au…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Une esquisse peinte de Vien et un dessin de Pierre Parrocel pour Ottawa

Article suivant dans Brèves : Présentation du tableau de Martin Fréminet acquis pour le Louvre par dation