Don d’une toile d’Ernest Bordes au Musée Jeanne-d’Albret d’Orthez Contenu abonnés


JPEG - 79.9 ko
Ernest Bordes (1852-1914)
Paul Reclus, 1892
Huile sur toile - 83 x 63 cm
Orthez, Musée Jeanne-d’Albret
Photo : Musée Jeanne-d’Albret,
Voir l'image dans sa page

7/11/13 - Acquisition - Orthez, Musée Jeanne-d’Albret - Un portrait de Paul Reclus par Ernest Bordes a été offert par l’arrière-petite-fille du chirurgien, Odile Pagezy-Buisson, au Musée Jeanne-d’Albret, à Orthez,
Le modèle fixe le spectateur et adopte une posture à la fois assurée et décontractée : il est assis, la main droite dans la poche, le coude gauche sur le bras du fauteuil, le menton appuyé sur sa main, le doigt sur la joue. L’artiste obtient une composition dynamique avec peu de moyens : le mouvement du corps légèrement de biais est souligné par la tâche blanche du veston, tandis que le visage et la main sont mis…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un Ramon Casas et un Hans Thoma acquis par le Dallas Museum of Art

Article suivant dans Brèves : Une nouvelle réplique autographe de La grande Odalisque d’Ingres