Une tête sculptée de Modigliani offerte au Kimbell Art Museum


JPEG - 91.9 ko
Amadeo Modigliani i (1884–1920)
Tête de femme, vers 1911-1913
Pierre calcaire - 52.,4 x 24,7 x 37,4 cm
Fort Worth, Kimbell Art Museum
Photo : Kimbell Art Museum
Voir l'image dans sa page

2/5/17 - Acquisition - Fort Worth, The Kimbell Art Museum - Comme Picasso et Matisse, Modigliani fut à la fois peintre et sculpteur, se consacrant presque exclusivement à la sculpture entre 1911 et 1913 dans son atelier de Montparnasse, réalisant alors quelque vingt-cinq pièces,. Sans doute la rencontre de Brancusi en 1909 fut-elle déterminante.
C’est l’une de ses fameuses têtes de femmes qui vient d’être offerte au Kimbell Art Museum (Texas) par Gwendolyn Weinen en l’honneur de ses parents, Ted et Lucile Weiner, collectionneurs éclairés qui possédaient notamment des sculptures de Pablo Picasso, Henry Moore, ou encore Jacques Lipchitz, et qui avaient acheté l’œuvre de Modigliani à la galerie new-yorkaise Knoedler en 1963.

Elle a été exécutée en taille directe, comme la plupart des sculptures de l’artiste, dans une pierre calcaire (il travailla aussi le marbre), également appelée pierre de Paris parce qu’elle provenait des carrières de Montmartre. La tête du Kimbell Art Museum est assez proche, par sa rondeur, de celle que conserve le Centre Pompidou, les autres étant beaucoup plus allongées. On retrouve en tout cas dans chacune d’elles ces yeux en amandes, ce nez long et fin, cette petite bouche en bouton, ce menton pointu, ce cou immense et cette chevelure stylisée. Modigliani, qui étudia beaucoup les collections du Louvre et du Musée de L’Homme, fut inspiré à la fois par l’art égyptien, les statues et les masques africains, l’art cambodgien et les idoles des Cyclades ; on ressent clairement ces différentes influences dans ses têtes de femmes aux allures de totems.

L’une d’elles, mise en vente chez Sotheby’s à New York le 4 novembre 2014, avait été adjugée 70,7 millions de dollars.


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mardi 2 mai 2017





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un achat et un don viennent enrichir les musées de Strasbourg

Article suivant dans Brèves : Nouveaux dons pour le Musée des Beaux-Arts d’Orléans