Une tapisserie d’après Vouet pour le musée d’Amiens Contenu abonnés


JPEG - 335 ko
D’arprès Simon Vouet (1590-1649)
Moïse sauvé des eaux
Amiens, vers 1640-1650
Laine et soie - 348 x 335 cm
Amiens, Musée de Picardie
Photo : Koller
Voir l'image dans sa page

30/10/13 - Acquisition - Amiens, Musée de Picardie - Le Musée de Picardie a emporté les enchères lors de la vente que Koller organisait à Zürich le 22 mars 2013 : adjugée 38 400 francs suisses (frais inclus), une pièce de tapisserie d’après Simon Vouet est entrée dans ses collections. Illustrant Moïse sauvé des eaux, elle a été tissée vers 1640-1650 dans les ateliers d’Amiens, identifiés grâce à la marque « A » surmontée d’une fleur de lys sur le bord droit de la pièce. La bordure, décorée sur les côtés de médaillons avec profils, de putti, de guirlandes de fleurs, de coquilles et de volutes d’architecture, est…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Un vase en faïence de Delft acquis par le musée néerlandais de la céramique

Article suivant dans Brèves : Un portrait de Constable pour les National Galleries of Scotland