Une rétrospective José María Sert à la galerie Emeric Hahn Contenu abonnés


27/3/17 - Marché de l’art - Paris - Ceux qui ont aimé la belle rétrospective que le Petit Palais consacra naguère à José María Sert (voir l’article) se réjouiront de revoir de nombreuses œuvres de cet artiste. Ceux qui l’avaient raté auront droit ainsi à une petite séance de rattrapage. La galerie Emeric Hahn expose en effet, jusqu’au 15 avril, une quarantaine d’œuvres de ce catalan, grand décorateur de l’époque Art Déco. L’ensemble, admirable et provenant d’une seule et même collection, était absent de l’exposition de 2012.


JPEG - 549.8 ko
1. José María Sert (1874-1945)
L’Évocation des villes d’Espagne, Salamanque, 1920
Huile sur panneau - 53 x 87 cm
Galerie Hahn
Photo : Galerie Hahn
Voir l'image dans sa page
JPEG - 640.1 ko
2. José María Sert (1874-1945)
La Reine de Saba, 1923-1925
Huile, fond argent sur…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le portrait de Murat par Gérard acquis par le Musée de l’Armée

Article suivant dans Brèves : Une Vierge à l’enfant de Jean Hey pour le musée de Cluny