Une peinture de Francesco Fidenza pour le musée de Portland


JPEG - 53.2 ko
Francesco Fidanza (1747–1819)
Eruption du Vésuve la nuit, vers 1790
Huile sur toile - 15 1/2 x 22 5/8 inches
Portland, Art Museum
Photo : Portalnd Art Museum

6/5/14 - Acquisition - Oregon, Portland, Art Museum - Le ciel nocturne de la baie de Naples est partagé en deux, embrasé à gauche par le rougeoiement de la lave surgissant du volcan, éclairé à droite par le halo froid de la lune entre les nuages. Francesco Fidanza représenta le Vésuve dans un tableau acquis en 2013 par le musée de Portland auprès de Charles Beddington. Influencé par l’esthétique du sublime, le peintre réalisa cette œuvre lors d’un séjour à Naples vers 1790 et la destinait probablement aux voyageurs du Grand Tour désireux de rapporter des souvenirs. On connaît une autre vue du Vésuve par Fidanza conservée à Sorrente. Comme souvent, il place des personnages au premier plan de la composition, devant un bateau amarré, et leur donne ici une allure exotique en les coiffant de turbans. La silhouette d’un autre navire qui se devine dans la pénombre à gauche de la composition est presque identique au bateau qui apparaît dans une Vue côtière de l’artiste mise en vente par Cambi le 23 avril 2013.

Francesco Fidanza reste méconnu, on ne sait s’il naquit à Rome ou à Città di Castello. Il appartient en tout cas à une famille de peintres : son père Filippo (1720-1790) et son frère Gregorio (1759-1823). Il se rendit à Paris vers 1800 où il découvrit les œuvres de Vernet et de Lacroix de Marseille, qui l’influencèrent sans que l’on puisse savoir s’il s’est formé auprès d’eux. Il exposa au Salon de 1801 plusieurs paysages, par temps de neige, de brume, au clair de lune et une marine, ainsi qu’au Salon de 1804. À partir de 1808, il vécut à Milan où il peignit pour Eugène de Beauharnais une série de ports.

English version


Bénédicte Bonnet Saint-Georges, mardi 6 mai 2014





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Redécouverte d’un dessin d’Alessandro Allori

Article suivant dans Brèves : Un buste de Dominique Maggesi pour le musée de Portland