Une peinture d’Audubon perdue pour l’Ecosse gagnée par les Etats-Unis Contenu abonnés


2/11/15 - Acquisitions - Bentonville (Arkansas), Crystal Bridges Museum of American Art - L’inaliénabilité des collections publiques n’est pas une évidence dans tous les pays. En 2011, la Royal Scottish Academy avait déclenché une polémique lorsqu’elle avait annoncé son souhait de vendre une peinture, Dindon sauvage, dinde et dindonneaux (ill. 1) qui lui avait été donnée par le peintre lui-même, Jean-Jacques Audubon. Cette œuvre se retrouve désormais dans un musée américain, le Crystal Briges, qui a annoncé son acquisition à l’occasion de l’exposition qu’il consacrait à l’artiste du 27 septembre 2014 au 5 janvier 2015.


JPEG - 221 ko
1. Jean-Jacques Audubon (1785-1851)
Dindon sauvage, dinde et dindonneaux, 1826
Huile sur lin - 120 × 150 cm
Bentonville, Crystal Bridges
Photo : Crystal Bridges
JPEG - 87 ko
2.…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Le Städel Museum de Francfort fête ses 200 ans

Article suivant dans Brèves : Un tableau de Zurbarán acquis par le Timken Museum de San Diego