Une grisaille par Jean de Saint-Igny ou Juste d’Egmont acquise par le Louvre Contenu abonnés


PNG - 338.6 ko
1. Juste d’Egmont (1601-1674)
ou Jean de Saint-Igny (vers 1600-1647)
Huile sur panneau - 27 x 37 cm
Paris, Musée du Louvre
Photo : Kahn-Dumousset
Voir l'image dans sa page

7/11/10 – Acquisition – Paris, Musée du Louvre – Le Louvre a préempté en vente publique (SVV Kahn-Dumousset), mercredi 27 octobre, une petite grisaille représentant Louis XIII accueillant la Reine Anne d’Autriche et le Dauphin de France Louis, pour la somme de 18 500 € (hors frais). Attribué à Jean de Saint-Igny, ce panneau fait également penser à Juste d’Egmont, sachant que beaucoup d’œuvres longtemps données au premier le sont aujourd’hui au second. On pourra d’ailleurs rapprocher celui-ci d’un autre tableau également peint sur bois, Louis XIII, Anne d’Autriche et le Dauphin offrant le royaume de France à la…

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez vous abonner à La Tribune de l’Art. Les avantages et les conditions de cet abonnement, qui vous permettra par ailleurs de soutenir La Tribune de l’Art, sont décrits sur la page d’abonnement.

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous à l’aide de ce formulaire :





imprimer Imprimer cet article

Article précédent dans Brèves : Don d’un tableau de Francisque Millet au Louvre

Article suivant dans Brèves : Dernières acquisitions du musée des Beaux-Arts d’Orléans